Aller au contenu principal

Quelle est la différence entre « alimentation électrique de secours » et « fonctionnement en îlot » ?

Alimentation électrique de secours
Si le réseau alternatif tombe en panne, le stockage sur batterie continue à fournir de l'énergie. Dans le cas d'un salidomo©, le passage à l'alimentation de secours se fait en moins de 20 millisecondes, de sorte que vous ne vous en rendez même pas compte.

Fonctionnement en îlot
En cas de panne du réseau CA, tous les producteurs (onduleurs PV ou régulateurs de charge solaire) et les consommateurs continuent à fonctionner. Les producteurs sont contrôlés par une fréquence variable du courant alternatif (fréquence en hausse -> production PV étranglée, fréquence en baisse -> production PV augmentée). Le fonctionnement des îlot est donc une alimentation électrique de secours étendue – également appelée « micro-réseau CA » dans le jargon technique.

Un salidomo© peut faire les deux. Si l'onduleur PV est connecté à l'entrée CA du salidomo© (entre le secteur et le salidomo©), alors l'onduleur PV s'éteindra également en cas de panne de secteur. Si l'onduleur PV est connecté à la sortie CA du salidomo© (entre le salidomo© et les charges « critiques », qui sont également alimentées sans secteur), alors les onduleurs PV continuent de fonctionner et sont contrôlés par le salidomo© en augmentant et en diminuant la fréquence. (Dans ce cas, la règle du 1:1 doit être respectée).

Si des convertisseurs DC/DC (appelés « régulateurs de charge solaire ») sont attachés à la salidomo©, qui convertissent le courant solaire DC en courant de batterie DC, alors le système PV fonctionne de toute façon indépendamment du réseau AC. Les connexions DC pour les régulateurs de charge solaire sont fournies dans la salidomo©.


Règle du 1:1 ou quelle quantité d'énergie photovoltaïque puis-je utiliser en mode îlot

Si des onduleurs PV sont connectés à la sortie CA du salidomo© dans le but de garantir que l'énergie solaire continue à être disponible en fonctionnement autonome même en cas de panne du réseau, il faut alors respecter les points suivants :

  1. La puissance de l'onduleur PV (kVA) connecté à la sortie CA de la salidomo© ne doit pas dépasser la puissance de l'onduleur de la batterie de la salidomo©. Pour les salidomo© 9 et 18, la puissance maximale de l'onduleur PV est de 9 kVA et pour les salidomo© EXT 27 et 36, elle est de 15 kVA.
  2. Attention aux nerds de la technologie : il est possible de réduire la puissance d'un onduleur PV en dessous de celle des onduleurs à batterie en cas de panne du réseau grâce à un relais de surveillance du réseau fiable et à une configuration appropriée de l'onduleur PV. Cependant, Victron met spécifiquement en garde contre cette limitation de la puissance. Si les onduleurs ou les appareils ménagers tombent en panne à cause de pics de tension**, aucune garantie ne sera accordée.

** Les pics de tension se produisent lorsqu'il y a de grandes fluctuations de charge dans le réseau autonome et en même temps trop de puissance PV, qui ne peut pas être étranglée assez rapidement par la régulation de fréquence des onduleurs Victron. (La production ne peut pas être adaptée assez rapidement à la consommation).